LE SIXIEME SENS EXISTE T’IL CHEZ NOS AMIS LES ANIMAUX

sondagematou.jpg 

Connaissons-nous vraiment nos amies les bêtes? Je me suis souvent posé la question s’ ils possédaient un 6ème sens?.Nous avons tous entendu parler de leurs fameux instincts qui leur permettraient d’anticiper des événements catastrophiques à l’avance. Mais aucune étude scientifique n’a jamais réellement démontré l’existence de cette «capacité» chez les animaux.


J’ai donc voulu tenté une petite «expérience» avec la généreuse collaboration d’un matou de passage. En me rendant en ville pour y faire des courses avec mon épouse et mon fils à la FLECHE où nous sommes en vacances actuellement, j’ ai pu «capturé» un petit matou qui faisait sa sieste et qui s’est gentiment prêté au jeu.

Je l’ai donc caressé et je l’ai en même temps «sondé» pour essayer de «voir» : et là, surprise ! des «flashs d’ images» ont surgit relatant le vécu de l’ animal. Mais surtout une« force inconnue» est-ce le fameux 6ème sens?.


Néanmoins sur insistance de mon épouse, j’ai laissé partir le matou pour aller faire les courses.Sur le chemin en retour j’ ai «visualisé» certaines images se relatant au matou et je l’ ai « perçu»faisant la sieste sous la roue avant de notre véhicule! Par sécurité nous avons vérifié et là,à notre surprise, le matou était bien là comme dans l’«image que j’avais perçu. Ce qui m’a permisde le faire déplacer en douceur.

Mais je me pose une question? Sans cette «vision»transmise par le matou lui -même, aurai-je pu éviter le risque d’ écrasement de ce dernier? Et si cela était une manifestation de leur fameux 6ème sens?

2012 DATE BUTOIR?

sondagetvbellemaman.jpg2012.jpg

Et voilà le fichu événement imprévu: on n’a dû annuler le reste des vacances à la mer mon fils David ayant fait une terrible allergie à une piqure d’ insectes résultat trois jours à l’ hôpital et mis sous antibiotiques. Sur ce, nous finissons le reste de nos vacances dans la SARTHE. Je profite de l’occasion pour publier sur mon BLOG au sujet de la THEORIE sur 2012.

Je pense sincèrement que tous ce qui s’est dit à ce sujet n ‘ est pas a prendre au pied de la lettre. Je m’ y suis intéressé et j’ ai tenté de « voir » dans le futur. Résultat: rien absolument rien, dormez tous tranquille je n’ai rien perçu pouvant donner un crédit tangible à ces hypothèses catastrophiques. Pour cela, je me suis « branché » sur la TV de ma belle-maman et j’ ai essayé de « capter » ces informations provenant de notre futur.

J’ ai donc »ciblé » des informations concernant cette période de l’ espace-temps : beaucoup d’ événements certains très surprenants à venir mais aucun concernant une éventualité de la fin du monde en 2012. Certes, je peux très bien me tromper mes « visions »ne représentent qu’ un futur probable parmi d’ autres. Mais  touts en respectant  les théories émisent à ce jour en se basant sur le calendrier MAYA ,je pense sincèrement qu’ elles n’ auront pas lieux du moins je ne les a pas « perçu ».

D’ ETRANGES PRESENCES fANTOMATIQUES

 

D' ETRANGES PRESENCES fANTOMATIQUES dessinpyramide2.vignette

Avant de boucler mon « enquête »sur la Pyramide du Louvre, il y avait encore  quelque chose qui m’intriguait  ma « vision sur le  coureur » perçu dans un lointain passé et quel lien le relie à notre Pyramide ?

J’ ai bien perçu que le « cœur du secret » est très puissant  et cela dès que je l’avais touché le socle. Je ne suis pas un spécialiste en égyptologie, loin de là, mais j’ai bien reconnu  la Croix de vie l’Hank  ainsi que des décors typiques égyptiens dans ma « vision » sur le coureur.

Certainement, quand on évoque une pyramide, la première pensée est d’évoqué la culture égyptienne. Et je crois même que Mitterrand a fait construire cette Pyramide de verre car il était fasciné par cette culture.

Personnellement, je n’ai aucune fascination pour celle-ci juste par le mystère qui entoure celle du Louvre. J’ai également perçu quelques «  présences » au sein des galeries du Louvre mais impossible de les saisir car  elles se déplaçaient trop rapidement.

Ils en avaient auprès du socle mais totalement invisibles à l’œil humain  je ne les percevais que seulement à  travers mon « ressenti ».

Mais je suis intimement convaincu qu’elles étaient reliées au « cœur »de la pyramide. La personne qui courait dans ma « vision » semblait fuir quelque chose ? Cela est vraiment très confus mais je pense qu’ il devait appartenir à une très haute caste qui devait avoir accès à certains secrets qui ont perdurer à travers le temps et si la Pyramide du Louvre contenait en son cœur un de ses secrets ?

                     

 

AU COEUR DU « SECRET »

AU COEUR DU pyramidedessin.vignette

Laisser passer la foule :  je me rapproche du « cœur » de la Pyramide et me «  rebranche ». Ce que je « vois » représente des images tout à fait banales à d’autres plus intrigantes. De sa construction durant les années  1980, je «  perçois » la base originale où a été placé le socle de  la Pyramide.

  

Mais quelque chose retient mon attention : j’essaie de « cibler » ces curieux  détails qui peuvent paraître à prime abord banals mais quand on les « observe »  de près, on divulgue d’étranges phénomènes.

  

Donc je »cible » sur une série d’images  où je « vois » un « ouvrier » travaillant sur le chantier en construction : ce dernier semble être sur le lieu où se trouve la base du socle : je le « vois » sortir un objet de sa poche et le placer à cet endroit précis, je peux voir que cet « ouvrier » porte une chevalière  avec un sigle dessus  qui semble un antique signe égyptien « La croix de vie ou  l’ Ankh ».

  

Je « vois » également une personne courir dans la nuit dans un passé très lointain cela ne se passe pas en France mais je ne saurais dire quel lien la relie à la Pyramide du Louvre ?

  

Le socle de la Pyramides semble agir comme «  un espèce d’ enregistreur » mais dans quel but ? Quand je l’ai touché, «  j’ai ressenti » comme s’il aspirait un peu de mon énergie. J’ai vu également des salles du Louvre plongées dans la nuit, cela n’a rien d’exceptionnel je dirai même que c’est banal  mais il y autre chose  que je ne peux   définir qui si rattache mais quoi ?

  

Ici, il s’agit de garder les pieds bien à terre et de raisonner froidement s’il y a un mystère quelconque  au sein du Louvre : je le place certainement au « cœur de la Pyramide » car là semble se concentrer une étrange « énergie » que je ne saurais définir mais qui est totalement différente de celle que j’avais « ressenti » lors de mon « sondage » de la Tour St Jacques.

  

J’ essaie de « cibler » l’entité et la forme de l’objet que « l’ ouvrier » a déposé au lieu où a été placé le « socle » malgré tous mes efforts, je n’arrive  pas à « l’accrocher » mais il doit être très puissant et la prudence m’impose  de ne pas tenter de percer son « secret ».

  

En conclusion de mon « enquête » sur la Pyramide  je peux en extrapoler les fait suivants :

  

-         Il y a bien un mystère étrange au cœur de la Pyramide

-         Il semble être relier à un rituel Egyptien

-         Il est très puissant

      

UN AIMANT DE LUMIERE

UN AIMANT DE LUMIERE jetouchelesocle.vignette

devantlasource.vignettejetouchelasource.vignette

Je suis maintenant  au sous-sol  au plus près du  «  cœur »  de la Pyramide  qui est très affolée en ce jour de dimanche.

  

Je m’approche lentement du socle  de la  Pyramide qui sert de «  promontoire » et de «  curieuse attraction » pour les nombreux  touristes. Je dois  maintenant « saisir » le bon moment pour m’en approcher et le toucher pas du tout  évident  une vraie « ruche » de monde y tourne autour.

  

Pour la première fois, je « ressens » une curieuse sensation :  comment vous  l’expliquer comme si j’étais aimanté  vers la base du cœur de la Pyramide. Me voilà arrivé au but : j’appuie ma main en premier, juste à l’endroit où se joignent les deux Pyramides :  « je perçois »  immédiatement  une série d’images très fortes : je « vois » la construction de la Pyramide et tout ce qui navigue au tour. Mais également d’autres images se relatant à un passé bien plus lointain.

  

Comme à mon habitude, j’essaie tans bien que mal de les « classifier » pour pouvoir les retranscrire une fois de retour chez moi. Je ne peux rester trop longtemps « coller » à la « source » de la Pyramide beaucoup d’autres personnes veulent s’en approcher : je dois laisser « ma place » mais je vais rester dans les environs encore un peu car je n’ai pas terminé mon « sondage ».

    

UNE ETRANGE LUMIERE

UNE ETRANGE LUMIERE sondageext2.vignette

Ma première impression  en touchant la Pyramide à l’extérieur est un « grand froid » très différent de celle que j’avais ressentie lors de mon « sondage » de la Tour St Jacques. 

  

Si je peux m’exprimer ainsi je qualifierai le contact avec la Pyramide du Louvre d’impersonnel les carreaux de verre sont moins « parlant » que la pierre. En plus, il y a énormément de gens en ce dimanche  autour de moi et de mon épouse : je dois être prudent  à ne pas trop me faire remarquer. Des « flashs d’ images surgissent » du néant : je tente tant bien que mal de les analyser et de les classifier mais je suis  constamment déranger par le va et vient des touristes en visite à la Pyramide.

  

Néanmoins, j’arrive à noter certains détails très intéressants concernant le passé de la Pyramide.Je décide de stopper « l’analyse extérieur » et de m’attaquer au «  plat de résistance »  l’ intérieur au cœur de la Pyramide là où se concentre tout son « Aura » son énergie.

LES ENIGMES DU LOUVRE

LES ENIGMES DU LOUVRE lapyramide.vignette

Je me souviens,  il y a tant d’années, d’avoir entendu  parler de la pyramide du Louvre  et de tous ces mystères qui gravitent au tour  de sa construction. Voulue par Mitterrand dès 1981 et achevée en 1989, elle n’a cessé de faire couler beaucoup d’encre.

  

Mais est –t- elle vraiment porteuse de cet aspect magique qu’on n’a bien voulu lui attribuer ?Personnellement, elle ne m’a jamais vraiment intéressé et j’ai toujours pensé qu’elle n’avait rien d e particulier. Je n’ai jamais vraiment donner du crédit à toutes les histoires ésotériques qui naviguent sur son soi-disant mystérieux « Aura ».

  

Mais en analysant froidement son histoire, j’ai  du admettre qu’il devait bien y avoir quelque chose de « vrai » dans toutes ces théories sur la Pyramide. Donc comme pour la Tour St jacques,  j’ai embarqué mon épouse comme photographe attitrée et direction Le Louvre : il fallait que j’en ai le cœur net, et pour cela, une seule solution : « Sonder » la Pyramide.

  

Ce que j’ai fait ce dimanche et ce que j’ai « vu » sans vraiment correspondre à toutes les théories exposées (qui, en grande partie, sont fondées sur aucune base solide)  m’a tout de même étonné.

ET SI LE MYTHE DE L’ ELIXIR DE JOUVENCE ETAIT UNE REALITE

ET SI LE MYTHE DE L' ELIXIR DE JOUVENCE ETAIT UNE REALITE dessinpierreetcoffret.vignette

MON DESSIN DU COFFRET CONTENANT « LA PIERRE »

Depuis le début de mon enquête sur les zones d’ombres de la Tour St Jacques ;  je me suis souvent posé la question de l’éventuelle  réalité de l’Elixir de jouvence.

La Tour étant indissociable de Nicolas Flamel qui lui même  étant  indissociable  de la « Pierre Philosophale » et le mythe de l’immortalité. Mon « Don » m’a permis de faire « parler » la pierre de la Tour St jacques et d’identifier peut-être l’ emplacement du grand secret de Nicolas Flamel. De mon enquête ,je peux en tirer les conclusion suivantes :

 La tour St jacques « irradie » une étrange énergie 

 La source de celle-ci se situe, selon ma « vision », sous la base de la structure  à environ  5 à 6 mètres.

Il s’agit d’ un espèce de minerai de couleur « rouge vif » contenu dans une boite métallique très ancienne.

Elle a été placée par Nicolas Flamel en personne  a cet endroit il y a environ plus de six siècles et cela un siècle avant la construction de la Tour.

J’ ai ressenti cette «  énergie » au contact de la pierre : ce fut une sensation  que je qualifierai de bénéfique et j’ai pu observer une «  certaine amélioration physique » qui se prolonge 7 jours  après le contact avec la Tour (je dois être un bon récepteur)

Je constate également que mon épouse qui a également touché la Tour n’a absolument rien ressenti et n’a eu aucune « amélioration physique » Donc seulement, certaines personnes que je nommerai »réceptive » peuvent « capter » cette « énergie ».

Naturellement, je n’ai  pas  découvert tous les secrets de Nicolas Flamel . Mais je pense d’en avoir au moins  identifier un celui de la légendaire  « Pierre philosophale » et je pense également que la «  source de vie » peut se diffuser comme une onde et non seulement comme un liquide à boire. La Tour St Jacques semblerait servir d’ antenne de diffusion. Et elle se transmettrait au  «  toucher » et cela uniquement au personne dite réceptive qui pourrait éventuellement la transmettre par le toucher aux  personnes « non réceptives ».

Il serait très intéressant que des personnes ayant développer une « capacité » analogue à la mienne fasse l’ expérience de « sonder » la Tour pour pouvoir comparer leurs résultats avec les miens.

La Tour  St jacques dissimule encore beaucoup de secret  qu’ il vaut mieux laisser « dormire » ici ce termine mon enquête mais le meilleur doit encore venir !

  

      

UNE PIERRE ET TANT DE MYSTERE

UNE PIERRE ET TANT DE MYSTERE  dessindelabase.vignettevuedelatouralabase.vignette

Ce n ‘est pas certainement un fait du au hasard que Nicolas Flamel ait choisi juste cet endroit car il avait déjà établi les plans de la future construction de la tour et dont il est facile de supposer  qu’il le choisisse spécialement pour permettre à la pierre d’irradier le plus possible l’ensemble de l’édifice. Est–ce là la fameuse « Pierre philosophale » qui est déposée sous la  base de la Tour ?

  

Certes, il ne fut jamais prouvé que Nicolas Flamel ait bien découvert la Pierre philosophale, ce qui est prouvé, c’est qu’il est mort richissime. D’où provenait la source de cette immense fortune ? Les historiens pensent que sa fortune proviendrait tout simplement d’habiles spéculations immobilières et que le rôle qu’on lui prête en tant qu’alchimiste est tout simplement une légende.

  Pour ce que j’ai pu «  voir » il y a bien quelque chose qui ressemblerait à une sorte de minerai enfoui sous la base de la Tour. Cela certainement ne prouve pas la véracité des talents d’alchimiste de Nicolas Flamel mais je pense que ce personnage historique cache bien des mystères

DANS LA BASE SE CACHE LE GRAND SECRET DE NICOLAS FLAMEL

DANS LA BASE SE CACHE LE GRAND SECRET DE NICOLAS FLAMEL mondessintourstjacques.vignettesondagetourbase3.vignette

MON DESSIN OU JE SITUE « L’ENERGIE » ET LE LIEU OU EST CACHER LA SOURCE

Le 2ème « sondage » m’ en apprend davantage  sur le sujet. Je «  vois » ou peut-être caché le centre de la « source », pas évident à « voir », sachant qu’elle se dissimule sous la base de  l’ édifice.

  

Elle a été placée là depuis des siècles ; je n ‘arrive pas à l’identifier mais on dirait une espèce de minéral en forme de « pierre » qui aurait été déposé au moins un siècle avant  la construction de la tour. De quoi se compose cette « pierre » ? Là, je suis dans l’incapacité de le dire ; par contre je devine que dans son sein, provient «  la source d’ énergie » que diffuse la Tour.

  

Je devine également que cette énergie semble être liée aux travaux de  Nicolas Flamel(les plans de construction de la Tour furent établis par lui même elle fut construite entre 1509-1523) ainsi qu’à la  fameuse « source de longue vie ou or potable ». Beaucoup de questions se posent sur ce sujet : est-il possible que la Tour serve et ait servit,  d’ une certaine manière, de diffusion de «  l’élixir de longue vie » ? En la « touchant » serait-t-il envisageable, même un instant, que cette «  énergie » puisse se transmettre en nous et  en quelque sorte stimuler notre organisme en nous rajeunissant ?Je sais, je suis en pleine spéculation et ce que j’affirme ne se base sous aucune logique scientifique et rationnelle mais après tout, ma propre «  capacité »  ne se base pas également sous des critères scientifiques et pourtant elle existe !

  

Encore d’autres questions se posent à moi, si la Tour est la véritable « source de longue  vie » logiquement toute les personnes qui la « touchent » devraient rajeunir ? Ou du moins ressentir une espèce d’ amélioration dans leurs physiques ? Pourtant, à ce jour, je n’ai  pas eu connaissance que ce fait se soit avérer. Et en se basant  sur le passé, nous ne trouvons aucune preuve formelle que cette « source existe réellement  même Nicolas Flamel ne semble pas en avoir bénéficié puisque il est mort en l’ an de grâce 1418.

  

Dans mes « flashs d’ images » j’ ai « Vu » les échoppes et les ateliers de Nicolas Flamel à la base de la tour (qui n’était pas encore construite). J’ai « vu » une sorte  de cérémonie (ou je crois reconnaître Nicolas Flamel parmi les participants) ou on enterre à l’endroit où se situe de nos jours la base de la Tour  un minerai qui irradie une étrange énergie je ne peux définir avec exactitude l’époque de ce fait  mais je la situe vers le  XIV siècle est ce là le fameux secret de Nicolas Flamel ?

1...293031323334



la nature verte |
SFnews : Nouvelles de Scien... |
AJECTA the French steam museum |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA El museo francés de ...
| Mister Franglais
| JULES LUVUEZO NKOTE