UN TRIANGLE AU DE LA DES LIMBES

thebermudatriangle.jpgf19.jpg

Je ne vais pas ici récapituler l’histoire de ce fameux triangle que tout le monde connaît.

Je me souviens que la première fois que j’ en ai entendu parler, je devais avoir sur les 8 ans. Déjà, à l’ époque, je me posais beaucoup de questions à son sujet. Mais surtout, je me demandais s’il y avait bien quelque chose de mystérieux au sein de cette funeste partie  d e l’océan.

J’ai lu, si je m’en souviens bien, il y a de cela quelques années, l’excellent livre de Charles BERLITZ. Mais à ce jour, malgré la multitude de théories des plus sérieuses aux plus farfelues, le mystère reste entier. Où  ont bien pu passé tous les bateaux, avions et équipages égarés à l’intérieur du triangle ? Je vais essayer d’y répondre si je peux.

Pour cela je vais devoir utiliser le maximum de la concentration que je dispose. Je vais donc me procurer le matériel photographique nécessaire et peut importe s’il ne concerne pas directement le ELLEN AUSTIN ou disparut  « BENNY » car d’ une chose je suis sûr  si j’arrive à en percer le mystère sur un sondage photo je retrouverai la trace de tous les disparus. Certainement quelque sera mon résultat  Final, il s’additionnera aux centaines de théories déjà en circulation à l’exception près que je vais « toucher » de personne le cœur de l’ énigme par « sondage » tactile ce qui je crois en toute modestie n’a jamais été tentée ici commence cette incroyable aventure : suivez-moi………………………………………

Source Photo http://www.dark-stories.com/eng/ufo_zones.htm

UN MYSTERE EN CACHE UN PLUS GRAND

misterioazul2.jpg

LE ELLEN AUSTIN 

C’est quand même curieux ce que l’ont peut ressentir en « sondant » une « entité éteinte » depuis plus de 100 ans. Franchement, dès le début de cette « étrange expérience », je n’aurai jamais cru de pouvoir aller aussi loin : je vais de surprise en surprise mais j’apprends de mieux en mieux en m’exerçant  à le maîtriser et cela et pour moi une nette évolution.

Dans ce très beau phare vieux de plus de 120 ans, j’a  « trouvé » de la joie, d e l’ amour, de la peine, ce qui  fait le sel de la vie. Car la nuit tombante et même parfois en plein jour les »entités «  qui l’ habitent se manifestent, à nos yeux, comme la charmante « JOANA ».

J’ ai pu en déceler  trois dont   2 enfants et une adulte. Mais par rapport à ma précédente « visite », je note que l’« entité adulte soit JOANA » ne soit pas d  lien direct  comme je le supposais avec les « enfants ».

Donc, je « cherche » à découvrir le vécu de la charmante entité et pourquoi elle « hante »  le phare. Je m’aide pour cela de plusieurs photographies du phare en les « associant»  à celle de « JOANA. Petit à petit, l’  horizon visuel » s’ éclaircit et je peux percevoir une multitude de nouvelle images.

« JOANA » était une jeune femme originaire de Saint DOMINGUE , elle était fiancée à un jeune marin américain  qui servait une goélette et qui était originaire de Saint Augustin en Floride. Leurs passions étaient de passer des doux moments en amoureux au sommet du phare : c’était leur « jardin secret ».

Et là, je « débarque » dans un mystère encore plus grand car en « visionnant le « v écu «   de JOANA et de son amoureux, je note une très étrange disparition. Je « vois » « BENNY » embarqué comme marin sur le bateau ELLEN AUSTIN en provenance de Boston  et puis tout s’efface lui même et tout l’équipage ! Après avoir croisé la route d’une étrange goélette laissée à l’abandon au large des Açores en 1881, « JOANA » n’a pas résisté  à la perte de son tendre amoureux ; elle mourra quelques années plus tard de tuberculose mais son « fantôme » continue à se rendre en haut du phare à attendre le retour de « BENNY ».Mais qu’est advenu de ce dernier  et de l’équipage du ELLEN AUSTIN ? Ici commence la plus grande investigation sensorielle que je n’ai jamais entreprise à ce jour tenter d’élucider le MYSTERE DU TRIANGLE DES BERMUDES

Source Photo http://www.margencero.com/articulos/f_castro/misterio_azul.htm       

    

« UN FANTOME » TRES CHARMANT NOMMER « JOANA »

joanadessin.jpgjoanadessin2.jpg

Mon investigation-sensorielle sur la « présence fantomatique » du phare de Saint Augustin » commence par une « projection » à l’intérieur de celui-ci.

Je peux alors y noter une multitude « d’ images » liées exclusivement  à son passé. Je vois surtout la deuxième construction  voulu par le gouvernement américain vers 1871. Je décide de « pousser » plus loin ma « promenade visuelle » et là, je tombe « nez à nez «  avec des présences d’enfants qui jouent dans les escaliers du phare et d’autres adultes qui semblent, je  pense, être leurs parents.

Mais ce qui m’intéresse en priorité est « la présence » photographiée au sommet  du phare. L’image étant très petite et floue, je décide de l’agrandir au maximum pour essayer d’en « capter » le maximum.

Je commence donc mon « sondage » : ma première expression est liée à une entité ou personne dont « l’aura » est intimement rattachée  au phare. Je peux discerner dans la présence fantomatique une jeune et très charmante jeune femme d’environ 25-35 ans, de longs cheveux noirs tombant sur les épaules, elle est habillée seulement d’ une légère  robe de chambre de couleur bleu ciel, elle est pied nu. Arrivé à ce point du « sondage », je tente  de « questionner » la « présence » et soudainement  « elle tourne la tête » et me laisse entrevoir son visage que je m’empresse de dessiner je note également sont  nom« JOANA ».

Et là, je reconnais le visage de l’un des adultes que j’ avais « aperçu » précédemment avec les enfants. Mais la « présence fantomatique s’estompe brusquement en entrant dans le phare je devrais revenir une prochaine fois sur ce « sondage » pour « voir plus loin » et percer, si je peux, le mystère du « fantôme »

de la jeune fille du phare St Augustin.

  

LE PHARE HANTE DE SAINT AUGUSTIN FLORIDE U.S.A

staugustin.jpg  

Encouragé par mes résultats obtenus sur le « fantôme Mary  »du GRWTCH CASTLE, je continue mes investigations personnelles liées  à la  « présence fantomatique » en m’occupant  de la « jeune fille du Phare de Saint Augustin » en Floride USA.

En deux mots  voilà son histoire :

Deux techniciens d’une tour téléphonique cellulaire  qui se trouvaient en plein travail à plus de 200/300 mètres du sol juste en face du phare de Saint Augustin ont pris des photos sur une d’elle  tirée par  Mr Feagan HELMS : il apparaît une «  étrange présence » en haut du phare. Pourtant,  les deux techniciens sont formels ; il n ‘y avait  personne sur le phare lors de la prise de vue.  En plus, ce dernier est fermé au public depuis de nombreuses années.

Alors une question légitime se pose : qui était en haut du phare ? Un « fantôme d’une jeune fille » ? Je vais essayer d’ y répondre en « sondant « la photo tout en excluant pas la possibilité d’ un éventuel trucage photographique  même si personnellement je pense qu’ elle est authentique.

  

 Source site Net http://paranormal-grimoire.skyrock.com/9.html

« NOUVELLE CHANCE »LE COMBAT DE MR JEAN PIERRE HALIMI

jphalimi.jpg

MR JEAN PIERRE HALIMI EN COMPAGNIE DE L’ UN DE « SES PENSIONNAIRES  »

Je voudrais vous parler un instant du combat d’un ami  et homme extraordinnaire Monsieur Jean-Pierre HALIMI. Qui, depuis des années se bat pour sauver des animaux en détresse. Par son fantastique engagement personnel au sein de son association, il donne tant d’amour à ceux –ci qu’il lui restitue mille fois plus par leur tendresse et leur fidélité.     

J e lui porte tout mon soutien car je pense qu’ il faut traiter nos amis les bêtes avec humanité sinon nous ne pourrions nous considérer des êtres évolués digne de ce nom. Et il ne peut exister de cohérence dans ce monde sans considérer avec respect la vie qui nous entoure.

Je vous invite chaleureusement à le soutenir en visitant son magnifique site au lien suivant www.unenouvellechance.org et en lui faisant si possible une «  donation » par votre éventuelle adhésion à sa splendide association 

 Merci à tous pour votre soutien.

MARY FOREVER

photoscastel2.jpglachambredemary.jpg

Quand j’ai commencé le « sondage » de la photo de Mr Kevin HORKIN  J’ai été agréablement surpris de constater que je pouvais « renouveler » l’ expérience de « sondage » du vécu des entités de personnes disparues.

Je sais maintenant comment « Mary »  périt  en essayant de sauver son « cheval » préféré « Clary » lors de l’incendie qui ravagea une  partie du GRWRYCH CASTEL.

J’a i pu »capturer » ce tragique événement voici les faits : Le cheval « Clary » appartenait à LLOYD HESKETH BAMFORD mais « Mary » le montait souvent. Il fait nuit la pendule de la chambre de « Mary » (qui loge à proximité de la petite grange aménagée dans la cours du château) indique 23h10 le temps dehors semble froid mais sans être l’hiver.

Soudainement, un incendie se déclare au sein de la petite fabrication ou loge 3 à 4 chevaux qui servent à l’ attelage du fiacre. Je » vois » « Mary » se précipiter pour sortire «  Clary » et les autres chevaux de l’habitacle enflammé et là, malheureusement,  un cheval très agité par les flammes la heurte lui provoquant des blessures auxquelles elle ne survivra pas.

« Mary » tenait énormément au collier que lui avait offert son amoureux  Mark. Mais je note que dans la précipitation pour sauver » Clary » elle la laisse entreposer dans sa chambre dans un lieu secret.

« Mary » n’appartenait pas à la famille de Sir LLOY HESKETH BAMFORD, elle était présente au château uniquement comme « baby sitter ». Si encore de nos jours, son âme hante la château, c’est comme j’ai pu le constater dans mes « visions » en « décryptant » les indices disséminées par « Mary » c’est quelle souhaite ne pas être oubliée et surtout elle voudrait que quelqu’un « retrouve » son très cher collier perdu lors de l’incendie :

j’ai pu « visualisé » l’ endroit où il pourrait se « trouver » dans les ruines du château. Je ne peux malheureusement m’y rendre mais je me promets, si possible, de contacter  la THE NORTH  WALES PARANORMAL RESEARCH GROUP qui enquête sur ces phénomènes pour les diriger  car « Mary » ne retrouvera le repos uniquement que quand le collier lui sera restitué.

 je concorde sur un certain point avec l’analyse de Sir Harry MOFF :  « Mary » était bien « servante girl » au château et elle est bien décédée dans un accident de cheval quand elle a voulu sauver son cher « CLARY »

La chute de cheval que j’ai perçue sans conséquence était antécédente à l’incendie

A mon humble avis, la photo de Mr HORKIN est authentique (tout en excluant pas totalement la posibilité d’ un  trucage photographique ) car j’ai bien perçu cette « entité »

Source Photos Site http://www.castlewales.com/gwrych.html

TANT D’AMOUR DANS UN COLLIER

dessinmarytour.jpg

Enfin un peu de temps à ma disposition, je me remets au sondage de « Mary » l’intrigante présence « fantomatique » du GWRYCH CASTLE.

Et je vais de surprise en surprise car « Mary » « parle » beaucoup comme si elle «  souhaite communiquer »sur son « vécu ». Je note son enfance à LONDRES, dans une famille notable mais pas noble, son père était médecin. Mais alors que vient faire dans sa vie le GWRYCH CASTEL ?

Et là, quelques explications  surgissent du « néant ». Notre douce inconnue était présente au château en tant qu’invitée des propriétaires LOYD HESKETH BAMBORD, comte de DUNDONALD. Je « vois » aussi que le CASTEL qui a été bâti et restaura  entre 1819-1826 repose sur les bases d’un ancien site du passé. Il n ‘y a pas qu’ une seule présence « fantomatique » qui « rode » dans les ruines du château  j’ en note plusieurs autres.

Mais revenons à notre chère « Mary » qui, dans mon « sondage », est ma priorité. Je « perçois » qu’elle était enceinte de quelques mois et que son âge se situe entre 22-25 ans. Elle était fiancée à un certain MARK.Elle adorait les animaux surtout les chevaux ; son préféré était un cheval nommé « CLARY ». Je « vois »également de longues randonnées près d’une colline en quête de son amoureux qui était marin sur une goélette.

Je visualise un collier qu’elle porte et que lui a offert MARK à l’ intérieur je « cible » une date je m’empresse de la noter et de le dessiner ; je note  la date suivante AUGUST 26. 1826. Je note que surtout que certaines de mes « visions » sont confirmées par un spécialiste de la recherche sur les fantômes Sir HARRY MOFF,  âgé de 76 ans, qui aurait perçu il y a de cela 60 ans, alors en visite au château, le « spectre » de notre « Mary » selon lui ce serait le fantôme d’ une jeune fille qui « aurait » subi une chute de cheval (noter cela correspond à ma vision de la chute à l’exception près que pour moi elle était sans conséquence tandis que pour Sir MOFF elle  auraient causer le décès de la jeune fille).

Je recherche maintenant l’événement tragique qui aurait causé le décès de « Mary » Et là, tout se complique car ce château a eu pleins d’ événements tragiques dans son passé. Mais je me concentre sur celui où notre douce « Mary » aurait péri. Mes « visions » peuvent parfois être très « parlantes » et parfois moins cela dépend de l’ événement à « cibler ».

Dans ce cas précis, je « vois » un incendie qui ne fut pas extrêmement violent  mais qui « aurait suffit pour causer des dégâts à une partie du château Ou se trouvait « Mary «  mais je n’arrive plus tenir la concentration nécessaire je décroche »provisoirement » mais je vais y retourner dans ces prochains jours.

LES ESCALIERS DE « MARY »

castlesteps.jpg

LES ESCALIERS DE « MARY » 

Je manque de temps ces jours-ci mais j’ai quand même tenu à me « rebrancher » sur la douce inconnue du GRWRYCH CASTLE..

Cette fois-ci, je perçois également d’autres séries d’images  toujours de  notre «  douce inconnue ».Et là,  surprise ! je peux « visualiser » son nom : elle se nomme Mary. Ce qui est très étrange dans ce « sondage », c’est que je ne suis pas en présence  à une personne « réelle » mais  d’une « hypothétique  forme fantomatique ».

Je me souviens que sur le « sondage » de l’énigme Leprince (voir les articles précédents juin-juillet), j’avais réussi, à mon grand étonnement,  à « accrocher » le vécu d’une personne décédée il y a de cela plus de 120 ans.

Donc j’en déduis que cette « étrange capacité » me consent de voir le vécu des personnes qui ne sont plus parmi nous surprenant !

Dans le cas de la présence fantomatique de la jeune fille du GRWRYCH CASTLE, il est probable que j’ai  à faire à une « âme » errante qui recherche un repos. Je peux  certes « visualiser » une partie de son « vécu » mais je ne peux pas « entrer » en contact. J’essaie donc de « décrypter » les signaux que «  Mary » m’adresse indirectement.

Des voyages, la mer, une folle envie de vivre voilà ce que « ressens » et que je visualise. J’essaie de me projeter dans l’histoire du château  pour « cibler » approximativement l’échelon de l’espace-temps où se déroule le vie de mary et là ! surprise, contre toute attente, cette dernière ne faisait pas partie intégrante des résidents  habituels du château car je vois qu’ elle a grandit à LONDRES.

Je peux la «  voir » entrain de méditer sur un escalier dans la cour de ce dernier je le dessine immédiatement pour en conserver une trace matériel. Mais je dois « lâcher prise », d’autres occupations familiales m’attendent, je me promets à moi-même de « revenir » vers « Mary » pour tenter de « voir » ce qu’il s’est passé de dramatique dans son passé et celui du GRWRYCH CASTEL.

  

DES LARMES SUR UN SI DOUX VISAGE

marydessin.jpgdessintourcastle.jpgsondagephotocastle.jpg

Ma première impression en « touchant » les deux photos de la « jeune fille » et du château est très contrastée. 

Je ressens que «  l’ Aura » du « fantôme » est bien tangible donc que se ne saurait  pas une « image truquée »( mais encore il s’agit d’ être très prudent je n’exclue pas à 100%  un  éventuel trucage numérique photographique)  mais que cette « fantomatique image » appartient bien à une jeune femme qui aurait bien exister dans un lointain passé. 

J e me concentre et je »vois » le doux visage de celle-ci et je note des larmes près des yeux vert. Je la « vois » également dans des ballades dans la forêt environnante une chute de cheval sans grande conséquence.  Je « vois » également ses fréquentes visites au sommet d’ une  tour du château ce qui me laisser penser qu’ elle devait être souvent en visite ou alors  un membre habitant permanent  du  château. Je me « projette  visuellement » à l’ intérieur de celui-ci et je peux «  percevoir » des images se relatant certainement dans son passé que je pourrais situer au début ou la moitié du XIX siècle mais avant un événement qui l’aurait détruit. Je « vois » des grandes salles de cérémonies un escalier style marbre italien.   Mais je perçois surtout un événement dramatique : des flammes, un incendie, la jeune fille piégée de nuit. Subitement, tout s’arrête : je perd le «  file conducteur »  et je dois m’arrêter. Mais je vais retenter un autre « sondage » pour essayer de visualiser d’autres événements la concernant.      

UN ETRANGE FANTOME AU GRWEYCH CASTLE

fantomefenetre1.jpggrwcastle.jpgfantomealafenetre.jpg 

Je suis tombé par hasard sur une photo très étrange prise par un entrepreneur anglais Monsieur Kevin HORKIN et reprise successivement par de nombreux sites dédiés au Paranormal.

Elle « représenterais  » le « fantôme » d’ une jeune femme au doux visage et aux cheveux noirsqui serait apparue dans les ruines du GRWEYCH CASTLE au Pays de Galle construit en 1819 et abandonné en 1985 était considérer comme l’ un des sites les plus hantés de Grande Bretagne en 1894.

Naturellement, la prudence est de rigueur car cette photo peut-être truquée : ce ne serait pas la première fois d’ailleurs. Mais je suis très impressionné par la netteté de l’image et je voudrais essayer d’ y voir un peu plus clair en tentant de « sonder » cette incroyable image.

Ceci sera pour moi la première fois que je tente cette expérience sur un support photographique sensé représenter « un hypothétique fantôme. » Mais je trouve cela très stimulant : je me demande si mon «  étrange capacité » captera quelque chose. À suivre……………………………………………..

Source www.infos-paranormal.net, Closermag, the sun.co.uk.

1...2829303132...34



la nature verte |
SFnews : Nouvelles de Scien... |
AJECTA the French steam museum |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA El museo francés de ...
| Mister Franglais
| JULES LUVUEZO NKOTE