• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

Archive mensuelle de novembre 2010

UN ARTICLE PORTRAIT DANS LE MAGAZINE LE MONDE DE L’ INCONNU

n347mondeinconnu.jpg

MONDE DE L’INCONNU N°347 EN VENTE ACTUELLEMENT

inconnudetail2.jpg

DANS LA PEAU D’ ENQUETEUR  EXTRASENSORIEL LE PORTAIT QUI M’Y EST DEDIER

J e vous avais parlé il de cela quelque temps de l’article portrait que m’aurait dédicacé leMagazine LE MONDE L’ INCONNU.

Et bien, c’est chose  faite : il vient  de sortir en kiosque : il s’agit du N° 347, excellent comme toujours. Je remercie vivement la rédaction du MONDE DE L’ INCONNU pour cette interview et spécialement Madame Marylou  AIRAULT, rédactrice en chef,  qui m’a accordé sa confiance en me permettant de m’exprimer dans les colonnes du Magazine  Et leur souhaite encore plein  de nouveaux succès.

J’invite cordialement les autres titres de presse spécialisée dans le paranormal ou toute  autre informations générale à m’accueillir également dans leurs colonnes. Pour que je puisse continuer à étendre la diffusion de mon message, le sixième sens existe et qu’il est parfaitement possible de le vivre et de le concilier  avec le  sérieux et la rationalité.

UN MESSAGE EN PROVENANCE DU FUTUR l’ incroyable vérité du »portable » du graumans’s Chines Theater

graumanschinesetheateraddress.jpg

LE GRAUMAN’S CHINE THEATER A LOS ANGELS ICI LE 06 JANVIER 1928 SE PRODUISIT UN EVENEMENT AU DE LA DU REEL UNE COMMUNICATION INTER-TEMPOREL ENTRE NOTRE PASSE ET NOTRE FUTUR.

dessinphone1.jpg

LA CAPSULE PORTEUSE D’UN MESSAGE DE NOTRE FUTUR

dessinphone2.jpg

CE N ’ EST PAS UN PORTABLE MAIS UN COMMUNICATEUR-TEMPOREL

Parfois ce que je »vois » m’apparaît bien des fois  très déroutant et irrationnel. Mais je ne peux nier de le « voir » même si cela semble du domaine de l’impossible.

En cette journée du vendredi  06 janvier 1928 en avant première de la  sortie du film CIRCUS du Génial Charlie CHAPLIN au CHINESE THATER de LOS-ANGELES, un petit documentaire fut tourné. Sur ces quelques images vieilles de plus de 80 ans se trouve un incroyable secret.

Pendant environs 3à 4 minutes une vérité inimaginable se présente sous nos yeux.  Pour la 1er fois de notre histoire ont peut brièvement entrevoir l’éventuelle possibilité d’un voyage spatio-temporel si cher aux passionnés  de sciences fictions.

Ce que je découvre en « sondant » ces quelques images est vraiment ahurissant. Car il ne s’agit pas d’un voyageur du temps mais de la transmission d’un message en provenance de notre lointain futur. Ce fait me fascine et je veux en savoir plus : je suis donc  psychiquement cet individu au-delà de la  fameuse scène du « portable » et je le vois quitter  La PLACE GRAUMAN’S où doit avoir lieu la projection du film.

Il rejoint un véhicule en attente qui redémarre aussitôt : sous mes yeux se déroulent les rues du LOS-ANGELES  des années 1920. Observant attentivement, je vois l’individu se retirer son déguisement laissant apparaître un visage masculin ; exit la dame de la scène : je trouve un homme d’environ 35- 43 ans : il pose très délicatement dans un cylindre métallique le « fameux portable » qui, au passage, n’en est pas un, du moins, pas comme nous pourrions nous l’imaginer.

La voiture grimpe maintenant une colline où elle rejoint une villa isolée dans les auteurs de la banlieue de la ville californienne. Je ne suis pas encore au bout de mes surprises. Suivant au pas notre mystérieux personnage, je le vois se diriger dans une pièce à l’étage  qui semble être son bureau une première observation me donne de nombreux indices de sa profession ; une étagère de nombreux livres de physique, des instruments scientifiques et surtout, je « cible » sur un courrier à l’en-tête du DEPARTMENT OF PHYSIC  de l’université de LOS-ANGELES : j’ai donc à faire  à un physicien ?.

De toutes ces observations, ressort un surprenant secret car parmi les documents que je peux « visionner », je note un courrier adressé à Nicolas TESLA et daté de juin 1927. Sur des plans

accrochés sur le mur au-dessus de son bureau  se dessine les plans d’une curieuse machine que je vais retrouver sous peux car je dois me détacher de la pièce pour suivre notre « physicien » qui vient de repartir en emportant le précieux cylindre.

Après quelques kilomètres d’un périple qui nous porte hors de LOS-ANGELES le véhicule stoppe près d’un endroit que je situe dans les auteurs de la ville. Notre « Physicien » descend se dirige vers, ce qui semble une mini tour, qui m’en rappelle une autre. Une observation plus détaillée de celle –ci me permet de l’identifier ; il s’agit d’une « copie » en version réduite de la fameuse TOUR TESLA ce détail semble en quelque sorte cohérant vu la correspondance entre notre physicien et TESLA.

Je maintiens ma concentration sur la mini tour notre « acteur d’un jour » dépose le cylindre au centre de la tour actionne je ne sais quel interrupteur  instantanément L’objet s’évanouit dans un VORTEX –ELECROMAGNETIQUE qui englobe le mini- édifice. Mais je Ne suis pas au bout de mes incroyables surprises car une fois le « circuit électromagnétique désactivé le cylindre et de retour récupérer par notre scientifique : il l’ouvre très délicatement et en sort se que je suppose être un message et là, une date incroyablement lointaine de notre futur  me saute aux yeux : Je n’y arrive tous simplement  pas à y croire car cette fantastique vérité qui se dessine là sous mes yeux est totalement inconcevable ; Il s’agit d’une téléportation QUANTIQUE SPATIO-TEMPOREL permettant le transport d’ objet inerte à travers le temps.

La « fameuse scène jouée devant le CHINE THEATER était convenue entre eux et semble destiner à nous délivrer ce message LE VOYAGE DANS LE TEMPS AU NIVEAU MOLECULAIRE QUANTIQUE pour des objets inertes  existe ou existera dans notre lointain futur et le « contact » a déjà été établis dans notre passé.

  Source Photo www.visintingdc.com

THE TIME TRAVELER MAN IN CHAPLIN MOVIE CIRCUS 1928 Ou une Fantastique hypothèse

timetraveller1928charliechaplinfilm.jpg

IL S’ AGIT D’UN HOMME DEGUISER EN FEMME  

Le fait de pouvoir disposer d’un appareil  tel un téléphone portable n’inclut pas forcement l’éventualité  d’un voyage dans le temps. Car la personne que nous voyons sur les images du documentaire CIRCUS filmée en 1928 a pu très bien obtenir ce genre de dispositif à la même époque même si cette hypothèse semble  totalement privée de tout fondement rationnel.

Maintenant une question logique vient à ma pensée ; le voyage dans le temps est-il possible ? Selon la loi physique de la causalité, la réponse est un NON formel car la cause ne peut précéder l’effet.

Néanmoins, les scientifiques et pas des moindres (EINSTEIN, THORNE, GODEL) ont inclus cette possibilité parmi leurs calculs mathématiques et la nouvelle PHYSIQUE QUANTIQUE penche dans ce sens. Au jour d’aujourd’hui nous ne possédons pas encore la technologie qui nous permettrait un tel déplacement spatio-temporel.

Est-ce envisageable que la personne qui a emporté cet objet de  télécommunications en 1928 proviennent d’un notre lointain futur ? Raisonnablement et rationnellement, cette possibilité est totalement inimaginable. Mais pensons juste un instant si nous aurions parler de marché sur la lune il y a de cela juste un siècle qui l’aurait  eu cru ? Les scientifiques de l’époque vous auraient ri au nez et pourtant 69 ans plus tard on marchait sur notre satellite.

Sur ce, je débute mon «  investigation extrasensorielle » les premières images me  font découvrir une surprenante « vérité »nous avons affaire à un homme qui joue un rôle bien déterminer entrer dans le champ de la caméra et se laisser filmer en utilisant un déguisement féminin et le « pseudo-téléphone portable » : je peux « voir » sont visage et je décrypte ses émotions il veut être filmé ! Et se trouve là, selon un plan pré –établi, car dans ces mystérieuse images datées  de plus de 80 ans se dissimule un autre « secret » bien plus fascinant que je  vous livrerai lors de mon prochain article.

 Source Photo: www.littleabout.com

UN DON AU SERVICE DE LA COLLECTIVITE Les Psychics detectives

psychic.jpg

L’ AMERICAINE NANCY MYER OU QUAND LE DON EST MIS AU SERVICE DE LA COLLECTIVITE  UN EXEMPLE A SUIVRE 

j’a i pu suivre le reportage que TF1 a dédicacé dans les 30 HISTOIRES LES PLUS EXTRAORDINAIRES samedi soir à Mme Nancy MYER  et je dois avouer  que j’ ai trouver beaucoup de similitude entre ses capacités cognitives et les miennes. 

Sa collaboration avec les services officiels comme le FBI ont donné d’excellents résultats, ce qui démontre le bien fondé de sa démarche et l’utilité de celle-ci.

J’ y ai également  noter de nombreux points  en commun  avec ma propre expérience .Je pense que l’engagement de Mme MYER puisse me servir d’exemple dans l’aide que je pourrai éventuellement apporter aux services officiels dans leurs recherches.

Source Photo: www.visionsmagazinesonline.com/

AIKIDO LA VOIE DE LA PAIX ET DE L’ HARMONIE

moriheiueshibaaikido002.jpg

MORIHEI UESHIBA  CREATEUR ET FONDATEUR DE L’ AIKIDO

Créé par le génial  MORIHEI UESHIBA, l’AÏKIDO représente pour moi une partie de ma vie très importante.

Je lui ai dédicacé  plusieurs années de ma vie (suis d’un niveau 5 DAN) en obtenant en retour l’harmonie et la  voie de la paix qui m’aide toujours dans les moments difficiles de la vie. Sa doctrine est d’agir sans agir.

Par son concept de mouvements circulaires et d’anticipation, la neutralisation d’un éventuel adversaire se fait tout en « douceur ».Mais ce qui m’a vraiment fasciné, c’est quand je voyais  mon SENSEI un petit gabarit de 165cms envoyé valdinguer un élève d’un gabarit supérieur dans un simple mouvement  qui me semblait d’une extrême douceur et pourtant tellement efficace.

Car dans la douceur est une force éminemment supérieure à toutes les autres. Grâce à la discipline de cet art martial, j’arrive à « canaliser » mon « étrange capacité » et elle devient un « complément » de ma force intérieur.

Si un jour vous en avez l’occasion tester cette discipline martiale qui, sans nul doute, vous apportera une grande « énergie » et un grand équilibre émotionnel tout en développant vos capacités physiques.

Source Photo: www.istres-sports-aikido.com

 

NORMA JANE BAKER N ‘ EST PLUS MARYLIN MONROE VIT ENCORE

600fullmarilynmonroe.jpg

dessinmaryline.jpg

 5 AOUT 1962 UNE DES « protagonistes involontaire du drame la gouvernante Mme Eunice MURRAY

Dans cette affaire, j’ai toujours cru  que Marylin avait été poussée au suicide volontairement. Je dois, après mon « sondage », évaluer une autre « vérité ».

J e reprends le déroulement de la scène au moment où les visiteurs essaient de parlementer avec Marylin ; je ne note aucune violence à l’exception que dans sa précipitation, Marylin  s’est cognée la cuise gauche ce qui lui provoqué un petit bleu.

La chambre de Marylin semble dans un grand désordre et la « fuite » de celle-ci à l’intérieur pour »échapper » aux visiteurs n’arrange rien. Il ne découle pas vraiment beaucoup de temps entre leur arrivée et leur départ car je vois Marylin qui leur jette au visage un petit agenda noir qui semble d’une certaine importance à leurs yeux.

Je continue à suivre le déroulement de l’action qui me transporte auprès de Marylin, cette fois, dans le salon où elle  est rejointe par sa gouvernante. Des larmes coulent sur les joues de Marylin encore bouleversée par la scène qu’elle  vient de subir. Elle souhaite se reposer et se remettre de ses émotions ; elle se fait  accompagnée par sa gouvernante dans sa chambre et là,

elle absorbe une quantité non négligeable du barbiturique (le NEMBUTAL)  mais fait important : je peux noter qu’elle  le fait en l’absence d’Eurice MURRAY qui reste ainsi à l’obscur de ce qu’ il vient de se passer.

Maintenant elle s’affaisse sur son lit encore tourmentée par la visite impromptue des deux visiteurs ; elle ne semble pas trouver le sommeil. Je note à cet instant une voiture Cadillac qui vient de se parquer près de l’entrée de la villa ; il s’agit du retour du DR GREENSON venu aux nouvelles  de sa protégée.

Je le sens très inquiet et soucieux de stabiliser l’état psychologique de
la Star durement éprouver. Je le vois préparer un lavage d’ Hydrate de chloral à administrer à Marylin.

Ce qu’il fait avec l’aide de la gouvernante Mme MURRAY. Je suis  du « regard » GREENSON qui reste totalement horrifier  car il vient de constater un flacon de barbiturique sur la commode quasiment vide et il en est sûr, à sont départ, ce flacon était scellé et la quantité intacte.

Je le vois se précipiter sur le téléphone où il appelle son confrère le DR Hyman ENGELBERG   Le priant de s e rendre immédiatement auprès de Marylin et l’informe de la gravité de la situation je note sont visage qui est totalement décomposer par l’erreur médicale  qu’ il vient d e faire ils s‘ en veut terriblement. A partir de ce moment, tout s’emballe GREENSON essaie tant que bien de réparer sa fatale erreur  il transporte Marylin dans la salon il l’allonge et pratique les premiers secours  mais il et trop tard : Marylin vient de mourir son histoire prend fin dans cette tragique journée d’ août 1962 non pas par un suicide ou un crime, mais par une erreur médicale.

A l’aube du 06 août 1962 une étoile s’est envolée pour toujours Norma Jane BAKER n’est plus Marylin MONROE vit toujours.

Source photo : http://lafoliedesrondeurs.xooit.fr

THE MISTERY CIRCUS quand un portable s’ invite dans un film de Charlie Chaplin de 1928

audiphone34am.jpg

AUDIOPHONE DE LA WESTERN ELECTRIC MIS AU POINT EN 1925 EST CE L’ APPAREIL QU’ UTILISE LA PERSONNE?

timetravelercharliechaplin1928filmthecircus.jpg

ON PEUT VOIR UNE PERSONNE  UTILISE UN ESPECE D’ APPAREIL DE TELECOMUNICATION

timetravelwomen.bmp

TOUJOURS LA MEME PERSONNE UTILISANT CETTE ESPECE DE »PORTABLE »

Je ne vous ferai pas la honte en vous demandant si vous connaissez les films du grand et génial Charlie CHAPLIN.

Mais savez vous que certain de ceux-ci  « cachent » de véritable « trésor » ? Parmi ceux-ci, je veux parler spécialement du film CIRCUS de 1928. Personnellement, je n’  avais absolument rien noter d’étrange dedans car il fallait chercher dans le DVD BONUS. C’est en me promenant sur le WEB que j’ai aperçu la « découverte «  du cinéaste producteur Irlandais George CLARKE.

Sa « découverte » concerne une séquence d’environ 3 à 4 minutes tirée du film de promotion de l’époque concernant les visiteurs du film CIRCUS. Ce qui ma interloqué comme beaucoup d’autres milliers de  cybernautes est la séquence où l’on peut distinguer une silhouette  féminine d’un certain âge parlant : on dirait avec un « téléphone portable » !

Tous le monde sait qu’il était totalement impossible qu’une telle technologie puisse avoir été mise au point  1928. Certains cybernautes ont cru y déceler une éventuelle possibilité d’une voyageuse du temps?

Tout en évaluant cette possible  hypothèse et  restant ouvert à toutes les solutions envisageables et rationnelles comme par exemple un AUDIOPHONE qui existait à l’époque ou à un appareil genre « THALK WALKIE ».

L a »fascinante « perspective que l’éventualité d’un « voyage temporelle » puisse exister me pousse à entreprendre ma propre « enquête extrasensorielle. Ce que je ferai quand j’a urai terminer mon « enquête » en cours sur Marylin MONROE.

Source Photo: http://ovniparanormal.over-blog.com/

                          www.hearingaidmuseum.com/

 

LES VISITEURS DE HELENA DRIVE

helenadrive.jpg

Derrière ses allures de la blonde hollywoodienne ce cachait une personne très intelligente et très sensible très loin de cette image façonnée par les « pontes du cinéma hollywoodien.

 

Ce que je note en me « branchant » sur la recherche des cause de son décès  sont surtout un Aura hors du commun et une grande soif de vivre et certainement pas d’une personne dépressive prête à se suicider.

 

Les images qui apparaissent sont ceux d’une enfance tourmentée et d’un grand amour d’adolescence  qu elle n’oubliera jamais et qui lui laisse aune grande blessure dans son cœur. Je rejoins psychiquement  la trace de Marylin : nous sommes, je pense, vers 1962 ;  un calendrier placé dans la cuisine d e sa superbe villa du 12305 5TH Helena Drive indique une date entourée : celle du samedi fatidique du mois d’août de cette même année.

 

Ce que je peux « voir » sont une série d’images de la vie d’une jeune femme en pleine expansion de son talent. Je « regarde »  au tour d e moi et je peux constater qu’il n’ y aucun médicament déposé sur la commode de sa chambre là où le policeman Jack CLEMMONS trouvera  tout un échantillon de barbituriques. Je trouve Marylin un peux angoissée mais pas dans un état dépressif majeur.

 

Je note la présence du DR GREENSON, son psychiatre (qui s’ en ira avant la venue des « visiteurs ») et de la dame de compagnie Eunice MURRAY. Il s’agit d’une journée plutôt tranquille de ce mois d août. Vers 19 h10,(je le note sur la montre de l’ un des deux « visiteurs ») je me concentre sur les scènes qui suivent et qui sont capitales pour la recherche de la « vérité ».A ce moment précis, je note deux « visiteurs » qui se présentent au domicile de l’actrice. L’un d’eux est muni d’une « trousse médicale ». Maryiln refuse de les recevoir ; une altercation en débouchent. Je la vois se précipiter dans sa chambre et s’y enfermer. Les « visiteurs » s’invitent de force à l’intérieur de la villa et « neutralisent « la gouvernante  Eunice MURRAY. Que cherchent-t-il ? Là se trouvent les raisons du décès « forcé » de Marylin.

 

 

 Source Photo: marylinmonroe.moments.com

 

 

 

LA DERNIERE NUIT DE MARILYN MONROE

marilyndead.jpg

Dans la nuit du 04 au 05 août 1962  à WEST LOS ANGELES, une star  nous quittait de son vrai nom Norma JEANE BAKER mais mondialement connue sous le nom d’actrice de MARILYN MONROE quittait la scène.

Nous ne connaissons, de nos jours, que la version officielle qui a conclu à un décès par overdose par barbituriques donc, officiellement, il s’agit d’un suicide. Mais beaucoup   d’interrogations demeurent sur cette  tragique  disparition.

J’ai  souvent apprécié les films de MARILYN  et comme beaucoup d’entre nous la théorie officielle du suicide ne ma jamais vraiment convaincu. Que s’est-t-il passé dans la nuit du Samedi 04 août au  dimache 05 août 1962 au 12305 5TH HELENE DRIVE ?

MARILYN s’est-elle  suicider en absorbant (aucune trace n’e n à été retrouver lors de l’autopsie) une dose massive du barbiturique NEMBUPAL ?

Lui a-t-on,  peut-être  administré par intraveineuse cette dose mortelle ?  Et par qui ?

Les questions sont posées  je vais maintenant par l’intermédiaire d’une « introspection  extrasensorielle »  tenter d’y répondre.

Source Photo: http://korangeman.tumblr.com/

 

LA PSYCHOGRAPHIE « L’ ECRITURE DE LA VIE »

livre17.jpgecriture.jpg

LE LIVRE QUE BRIGITTE REITZ DEDICACE A SONT EXPERIENCE D » ECRITURE AUTOMATIQUE  ».

Parmi les disciplines du milieu parapsychologique qui m’ont souvent intrigué se trouve celle de la méthode de « l’écriture automatique » ou  « psychographie ».

Utilisée depuis  des siècles et mise en avant par le mouvement surréaliste  et son précurseur André BRETON qui se basait sur les travaux de FREUD sur l’inconscient, cette « science de l’esprit » qui met en contribution  l’inconscient a souvent été utilisée pour » communiquer » avec les proches disparus donnant, dans certains cas, des résultats très probants. Et de nombreux écrivains et hommes de sciences y ont adhéré.

Je voudrais ici en deux mots vous parler de l’un de ces cas que j’ai eu l’occasion de voir à la télévision sur M6 dans le magazine 100 % MAG et que j’ai trouvé emprunt d’une grande sincérité. Il s’agit du bouleversant témoignage de Madame Brigitte REITZ  qui a perdu son  fils  Matthieu en novembre 2003.

J e vous invite cordialement à visiter sont  magnifique site WEB au lien suivant

 www.petitemaman.com où vous trouverez son témoignage  plus en détail

Source photo: www.mysteres.du.monde.online.fr

                         www.petitmaman.com

 




la nature verte |
SFnews : Nouvelles de Scien... |
AJECTA the French steam museum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA El museo francés de ...
| JULES LUVUEZO NKOTE
| *A s t r o l o g i e S - La...