• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archive mensuelle de septembre 2010

LE SECRET DU « CANARI JAUNE »

earhartelectrasourceagoravoxfr.jpg

 AMELIA DEVANT SONT « BIJOUX VOLANT »

l12aelectrasourcephotomeetingdebexch.jpg 

 LE BIMOTEUR ELECTRA UN  » LABORATOIRE VOLANT »

Chaque « sondage » est pour moi un vrai « investissement » mais celui-ci particulièrement est de toute évidence très » chargé «  émotionnellement . J’ai à faire a quelque chose de vraiment très envoûtant certainement dû au très fort « AURA » de la personnalité d’Amélia EARHART.

  Je la « perçois »  à plusieurs phases de sa vie les « images » semblent s’affoler tout va  très vite. Il y a un évènement qui est très prononcé un terrible accident dans un avion ayant appartenu à Amélia deux personnes y ont trouver la mort : ce fait et très marquant  dans son vécu je peux « voir » cet aéronef : il est de couleur jaune canari je perçois que ce drame et un vrai « secret » dans le cœur d’ Amélia.  

 J e reprends le file des « flashs visuelle » des soirées mondaines au exploit aéronautique je «  vois » de tous  avec une grande précision comme si  Amélia continue à  briller très puissamment  plus de 73 ans après sa disparition. Comme j’essaie de « visualiser » cette funeste journée de  juillet 1937 puisque il s’agit bien là le but principal de ma « recherche » : quelques détails que je juge très importants  retiennent mon attention.   Ils concernent la structure du pare brise du cockpit du Bimoteur ELECTRA, je « cible » une  fissure  une toute petite fissure.

Je la « vois » clairement :  je peux la décrire ce fait anodin en soit va avoir des conséquences dramatiques  c ‘est  le principal «  coupable » dans  la catastrophe qui a emporté Amélia et sont co-pilote Fred NOONAN.car il y a bien eu un tragique crash de l’avion le mystère de leur disparition commence  à cet instant précis à se  dissiper sous mes yeux  je touche au cœur de cette énigme. : Source Photo                         http://www.meetingsdebex.ch/programme_participants.html  

www.agoravox.fr 

   

        

HOWLAND ISLAND UNE ZONE STRATEGIQUE

ameliasourceagoraxfr.jpg

AMELIA AUX COMMANDES DU BIMOTEUR ELECTRA

aenoonon1937sourcefilatoreblogspot.jpg

AMELIA ET SONT CO EQUIPIER FRED NOONAN

ameliaearhartflightpathmap4707bsoucephotoagoravox.jpg 

CARTE DE LA REGION SURVOLER PAR L’ AVION D’ AMELIA EARHART

La région de la Nouvelle Guinée était , vers 1937, une zone stratégique pour l’ expansion de l’armée japonaise. D’ailleurs les services secrets des Etats-Unis surveillaient d e près sa situation géopolitique. C’est dans cet endroit particulier du monde qu’Amélia  devait atterrir sur la minuscule île de HOWLAND dans l’ océan pacifique. 

Son avion le bimoteur ELECTRA  était pourvu d e tout le nécessaire pour ce genre d’ aventure mais l’imprévisible attendait les deux aviateurs au tournant d e l’ histoire. Leurs disparition na jamais été éclaircie et pourtant plusieurs témoins, des années après,  ont apporté des « indices » très troublant  pouvant expliquer celle-ci.   

Je vais donc reprendre à zéro cette «  enquête » et tenter de trouver si possible une réponse à cette intrigante interrogation que sont devenus le 2 juillet 1937 Amélia EARHART et son navigateur Fred  NOONAN ? L’Amérique attends cette réponse avec passion depuis plus 73 ans. Car la majorité des Américains n’a pas oublié le joli sourire de « Miss Lindy » tant aimé. C’ est  pour moi un très grand challenge  d’ essayer de leur apporter une réponse.   

Je commence donc mon « investigation » en m’ « invitant psychiquement » dans le passé à bord du bimoteur dans le cockpit à côté d’ Amélia et de Fred NOOLAN  en cette journée de l’ été 1937 et essayer de trouver la raison de leurs disparitions ont ‘ il périt dans l’immensité de l’océan ? ont-il été capturés et fusiller par l’armée du Soleil Levant ?ont-il atterri en catastrophe sur un atoll avoisinant l’île de HOWLAND ? La réponse doit se trouver plausiblement  parmi ces trois  hypothèses : maintenant  à moi d’ essayer de trouver la bonne.   

Source Photo www.filatore.blogspot.com

                         www.agoravox.fr

    

AMELIA EARHART « LA FIANCEE DE L’ AMERIQUE »

ameliasourceohwheezens.jpgamelia3sourceohwheezens.jpg

Je ne suis pas vraiment un passionné d’ aéronautique  mais j’ai souvent entendu parler de la célèbre aviatrice américaine  des années 1930 Amélia EARHART qui était surnommée affectueusement « la fiancée de l’ Amérique ».   

Par ses exploits, la première femme à traverser l’océan atlantique en 1928, elle fut comparée à l’ équivalence féminin de Charles LINDBERGH.  Elle disparut mystérieusement lors d’ une tentative du tour du monde  au –dessus de l’ archipel des KIRIBATI (Nouvelle Guinée) le 2 juillet 1937. Malgré d’ énormes moyens de recherche mis en œuvre par le président Franklin D ROOSVELT, ni elle ni sont co-pilote Fred NOONAN ne furent jamais retrouvés. On  ne retrouva aucune trace  de leur avion.   

Beaucoup d’ hypothèses ont été émises  à ce jour sur cette énigmatique disparition qui, par la forte et charmante personnalité d’ Amélia,  fascine encore de nos jours les américains.    Comme pour les affaires précédentes que j’ai traitées sur mon BLOG,  je vais « tenter » de porter des réponses et de « voir » ce qu’il s’est passé. Car je dois avouer que je partage avec le peuple américain une certaine fascination pour Amélia EARHART une jeune femme des temps moderne en avance sur son époque. 

Source Photo site WEB http://oh-wheezers.blogspot.com/2009_10_01_archive.html 

LA BOUCLE ET BOUCLEE L’ ENIGME EST « RESOLUE »

usnaviyshipsourcehistorynavymil.jpg

LE USS ABSECON AVP 23 QUI A SECOURUT LES EQUIPAGES DU VOL 19

blogfllnasandflight19memorialmg5406.jpg

MONUMENT DEDIER AU DISPARU DU VOL 19 PAR L’ US NAVY A FORT LAUDERDALE  QUI ADMET EN SUBSTANCE L’ ASPECT « INCONNU » DES RAISONS DE CETTE ENIGMATIQUE DISPARITION

De retour sur mon « investigation », je m’aperçois que la « vision du navire que je pris par erreur pour un « tanker » est en vérité un navire de l’US NAVY, l’USS ABSECON AVP 23, commandé par le commandant Robert S. PURVIS.

  

Et là, je me pose des questions ; que venait faire ce navire de US NAVY dans cette zone ? Et comment était-il au courant de la position exacte de l’amerrissage de la patrouille 19 ? Je « pousse » ma concentration et je « questionne visuellement » une scène que je « vois «  sur le navire m’ interpelle,  je « cible » dessus car elle  concerne le lieutenant TAYLOR qui se précipite pour saluer un homme de l’équipage de l’ USS ABSECON, je « visualise » et je peux percevoir un nom un grade Caporale Allan KOSNAR.

  

Mais à ce point, je suis dérouté, car ce dernier n’est pas n’importe qui : il s’agit d’un équipier du VOL 19 qui aurait dû participer à la mission dans l’ AVENGER FT 81 et qui c’ est porter malade pour en être exempter.

  

Une déduction logique se porte à mon esprit, c’est le caporal KOSNAR qui a dirigé le navire USS ABSECON sur le lieu précis de l’amerrissage de ses co-équipiers mais comment le savait-il ? Mais déjà,  je vois  le navire qui se bouge, il se dirige vers une zone de brouillard,  je reste psychiquement lié à son bord et ce que je perçois au delà du tunnel de brouillard est une ville et cette ville est FORT LAUDERDALE ! L’ USS ABSECON ramène à bon port les disparut du VOL 19 ! mais alors comment se fait-il que ce fait n’apparaît pas dans notre réalité ?

  

Cela confirmerait l’existence d’une autre réalité, un monde parallèle au notre où l’équipage aurait été sauvé alors que dans le nôtre, il est porté disparu. Me voilà « embarqué » dans cet autre « monde » :  j’ en profite pour  l’inspecter ; tout semble normal et je « note » sur un journal une date December 07. 1945

Donc l’ écoulement du temps est le même. J’en déduis que l’équipage du VOL 19 a survécu mais dans une autre existence différente de celle que nous connaissons.

J’ ai trouvé « des réponses » à mes questions, je boucle mon « investigation » sur la disparition du VOL 19. Il est totalement inutile de chercher à » voir » plus loin  comme le cours de l’ histoire car ce « monde » est « quasi-identique » au nôtre et de plus je ne peux « voir » au delà de la date du 07 décembre 1945.

 Mais nous allons rester dans cette « ambiance aéronautique » avec ma prochaine « investigation extra-sensorielle » ou je traiterai de l’ étrange disparition de l’ icône de l’ aviation américaine des années 1930 Amelia EARHART.

Source Photos http://travelforaircraft.wordpress.com/, www.history.navy.mil

LA CLEF DE L’ ENIGME ET UN « PONT » VERS UNE AUTRE REALITE

robinetdenergie.jpgtheorieduchaos.jpg

 

sondagecarteusa.jpgsondagecarteusa2.jpg

JE SONDE UNE CARTE DES USA POUR TENTER DE REPERER LES EPAVES DU VOL 19 

 

Pour expliquer le plus sérieusement possible ce qui se passe dans le « triangle des Bermudes », je dois avant de vous exposer ce que j’ai « vu », parler un instant des théories émises par des éminents physiciens mondiaux :

  

Selon Kip THORNE,  il existerait un « côté obscur de l’univers » qui coïnciderait avec les travaux d’Albert EINSTEIN et Nathan ROSEN sur les « Robinets d’ énergie » qui s’ouvriraient à certains endroits  sur notre planète.

Un de ces endroits est au sein du « Triangle des Bermudes ». Cela concorderait parfaitement avec la théorie du Chaos de Carl YOUNG  qui décrivait un système chaotique déterministe un « attracteur étrange ». En se basant également sur les travaux d’ EINSTEIN sur la relativité restreinte des «  voyages  inter-dimensionnels » sont en théorie tout à fait possible.

  

Ce que j’ai « vu » dans le « Triangle » est une manifestation de l’ensemble de ses théories.

  

Je retourne maintenant  « psychiquement » auprès de l’équipage du VOL 19 et je « vois » que ces derniers attendent comme hypnotisés dans un milieu de « nul part ».  Soudainement les « masses noires » quittent le-dessous des AVENGERS et les équipages des AVENGERS prennent places sur les masses qui se regroupent pour ne former plus qu’une seule entité. Les AVENGERS commencent maintenant à couler en quelques minutes, l’océan les a pris dans ses bras.

  

Mais je me concentre sur ce qui advient sur les « masses noires » qui, maintenant, se déplacent lentement avec leurs charges humaines. Le silence est très pesant  mais je ne ressens aucune angoisse parmi l’équipage du VOL 19.

  

Sortis de je ne sais d’où, un immense « Tanker » s’approche majestueusement des aviateurs. Les « masses noires » stoppent au abord du « Tanker » et  le lieutenant TAYLOR et le reste de l’escadrille montent à bord.

J’ étends le plus possible mon « champ visuel » et je suis très surpris d’ apercevoir que de nombreuses autres personnes se trouvent à son bord : qui sont-ils ? Mais je n’ai pas  le temps de me poser d’autres questions les « masses noires » disparaissent et le « tanker » commence à se bouger  toujours silencieusement  vers une destination inconnue. Je suis « visuellement » à son bord  je ressens un grand froid mais aucune peur ou quelconque crainte des personnes qui se trouvent présentes.

  

Chemin faisant, je peux « voir » qu e nous nous dirigeons vers une « zone inter-dimensionnelle », ce qui me fait penser que ce « tanker » et le lien de « passage «  de notre réalité à une autre » confirmant les travaux d’ EINSTEIN sur la relativité restreinte. Donc, si je me base  sur mes « visions » et sur  l’ensemble des travaux des physiciens il existe bien une « Autre réalité » qui côtoie la nôtre et dans lequel  à certain endroits de notre planète  elle se manifeste comme dans le fameux « Triangle des Bermudes ».

  

J e sais maintenant où sont passés les hommes de l’escadrille du VOL 19 et j’ entrevois pour la 1er fois depuis le début de cette fantastique énigme  une solution « plausible et rationnelle » Le Colonel Charles C TAYLOR et le reste de l’ escadrille du VOL 19  est passer dans un univers parallèle au notre et je suppose logiquement que la majorité des autres disparu ont également suivis ce même chemin.

  

Les épaves des bateaux et avions des  disparu ce trouve logiquement au fond de l’ Océan Atlantique. Mais vu l’ immensité de celui-ci il est évident qu’ il n ‘aient pas été retrouvées.

  

Ce « chemin « vers une autre réalité et parfaitement naturelle et n‘est qu’ un « défaut » « météorologique » parfaitement admissible dans les lois de la  physique quantique. Ce n’ est certainement pas la manifestation d’ une intelligence extra- terrestre, Atlante ou un éventuel trou dans l’ espace –temps.

Le Mystère des Triangles des Bermudes et pour moi résolu. 

Mais je vais pousser plus loin mon « investigation –sensorielle » car je veux  essayer de « voir » de l’autre côté et témoigner pour la 1er fois de ce qu’ il  se passe dans  un   univers parallèle au notre  le cours de l’ histoire est t’elle  différente de celle que nous connaissons ? plein de questions je vais tenter d’ y répondre. .

PLUS DE 60 ANS APRES LES FAITS J’ APPORTE DES ELEMENTS DE REPONSE A L’EGNIME DU VOL 19

ft28dessin.jpg

ka6sourcestrianglesbermudescom.jpg

vol441sourcetrianglebermudescom.jpg

LE VOL 441 DISPARUT LE 30.10.1954 AU-DESSUS FIGHTING TIGER 524 DISPARUT LE 22.02.1978

Les enquêtes menées officiellement  par le bureau d’enquêtes de l’US NAVY sur deux disparitions ont retenu toute mon attention car elle évoque la « possibilité » qu’une force qui nous est totalement inconnue ait pu être  la cause de la perte du VOL 441 SUPER CONSTELLATION R7 V-1 et des 52 personnes à bord en date du 30 octobre 1954 et de deux avions de chasse  FIGHTING TIGER 524 disparu alors qu’ il allaient atterrir  sur le porte avion USS KENNEDY.le 22 février 1978.

  

Ceci semble « attester » de cette « étrange force » inconnue que j’ai « visualisée » au tour du FT 28 AVENGER du Lieutenant Charles C TAYLOR. Dans mon texte qui va suivre  pour la première fois après  65 ans qu’on eu lieu  les faits :  « j’apporte » des  éventuels éléments de réponse  sur  la disparition du VOL 19  ainsi que sur une grande majorité des autres advenus dans le triangle des Bermudes.

Explication, qui dans mon cas,   ne retient pas les solutions  liées aux éventuels extra-terrestres, Atlantes ou Rayon magnétique ou trou dans l’ espace temps . Non ici nous parlons d’une solution que je qualifierai de « rationnel »tous en la situant  aux limites de l’irréel. J’admets que les théories officielles  scientifiques sur des possibles interventions météorologiques extrêmes « poches de gaz » « orages magnétiques » sont envisageables dans certain cas mais n’expliquent pas la majorité des disparitions qui restent, à ce jour, inexpliquées.

  

Me voici donc  de retour «  psychiquement »  à bord de  l’AVENGER FT 28

Mercredi 05 décembre 1945  15h45 AM : me voilà « projeté  visuellement » aux côtés de l’équipage du FT28. Je peux « percevoir » le lieutenant Charles C .TAYLOR qui contacte la tour de contrôle, il indique  qu’ils sont perdu à ce moment là, les « masses étranges » se rapprochent de l’avion, le Lieutenant TAYLOR a donc l’énigmatique phrase suivante « ne cherchez pas à nous rejoindre, ils ressemblent à…………… »

Message tronqué. Mais je peux, d’une certaine manière, « psychiquement » reprendre le fil du message et  voilà sont intégralité  pour la 1er fois  après une attente de  65 ans.

LIEUTNANT CHARLES C TAYLOR (Traduction de l’ anglais)

Ne cherchez pas à nous rejoindre, ils ressemblent à des masses noires, on dirait comme des draps dépliés. Ils s’approchent d e nous, je ne contrôle plus l’appareil, plus rien ne veux fonctionner ! Nous sommes attirés vers le bas, si cela continue, nous allons nous écrasé.

  

TAYLOR s’ adresse au reste de la flottille  

 rester grouper, nous descendons, maintenant celui-ci s’adresse à son équipage regardez au-dessous nous ont dirait d’ étrange terre je ne reconnais plus rien. 20h05 PM Tous dernier contact radio de TAYLOr totalement imperceptible en voici le contenu

  

TAYLOR 

incroyable les masses noirs sont sous nos appareils, nous amerrissons en « douceur » sur la surface de l’océan, je vois le reste de l’esquadrille également amerrissent,  si vous m’entendez dites à ma mère que je l’ aime.

Je constate que les AVENGERS n’ont pas été de suite  « engloutis » par l’ océan  car oui, ils ont bien coulé par le fond dans l’immensité de l’océan atlantique (comme d’ailleurs, la majorité des navires est avion porté disparu en excluant le MARY CELESTE en 1872 ) Il se passe avant cela  un autre événement déconcertant,  je « vois » les équipages des AVENGERS descendre sur les ailes et attendre quelque chose dans l’immensité de  cette océan plongé dans un silence et dans les  ténèbres que je qualifierai de surnaturel.

Mais déjà « les images « s’estompent progressivement,  je « quitte » donc la scène mais j’y reviendrai de nouveau car je suis très intrigué par cette nouvelle manifestation énigmatique qui est, à mon avis, la « clef » de l’énigme du triangle des bermudes.

   Souce Photo  www.triangle-bermudes.com     

UNE SOLUTION »RATIONNELLE » AU LIMITE DE L’IMPOSSIBLE

vol19sourceovnifrancefr.jpg

Il y à quelque jours que je « sonde » la photo du lieutenant Charles CAROLL TAYLOR, instructeur sur le VOL 19 TB AVENGERS, et je tiens avant de continuer à porter quelques explications à ce sujet :

La zone géographique de la mer des Sargasses dans l’océan Atlantique peut générer des conditions météorologiques exécrables qui pourraient, sous certaines conditions, expliquer rationnellement de nombreuses disparitions advenues dans cette zone.

  

Mais certaines disparitions «  résistent »  à toute solution rationnelle, le VOL 19 en fait partie. Voilà pourquoi je l’ai choisi pour initier mon « enquête psychique » sur cette affaire qui passionne le monde depuis plus de 50 ans. Ce que je « viens » de « visionner » est vraiment très intrigant et déconcertant. Je suis d’un  naturel de caractère rationnel et cartésien  mais là je suis vraiment épaté.

Car je m’attendais à « voir » certainement quelque choses mais franchement, je n ‘ai jamais vraiment cru au mythe concernant ce « fameux triangle »,ce que je « viens de « cibler » m’étonne vraiment et me laisse interrogatif : je n’ai « trouvé »  aucun extra-terrestre, ni d’un éventuel  trou dans l’espace–temps » et encore moins de cité Atlante au fond des mers. Non « la solution » est plus « rationnel » tout en étant énigmatique aux limites de l’impossible.

Mais retournons au fait rien qu’ au fait LE VOL 19.

05 décembre 1945  15h45 : le lieutenant TAYLOR  du FT 28 appelle la base d e FORT LAUDERDALE et signale d’étranges incohérences dans le plan de vol. Je le « rejoins » à nouveau en re-sondant la photo de ce dernier  et j’ « examine » plus attentivement le cadre de la situation, ce qui va suivre pourra vous étonner, même vous déconcerter,  comme cela a été mon cas mais je vous ai  exprimé exactement ce que  j’ai « vu » même si cela mais durement à l’ épreuve mon sens de la rationalité comme cela la déjà été  avec la survenue, il y a quelque mois, de cette étrange capacité. Alors bienvenu dans le Monde de l’ impossible.

Source photo http://www.ovni-france.fr/

05.DECEMBRE 1945″ OPERATION »OVERWATER » L’ ESCADRILLE 19 VOLE VERS SONT DESTIN

sourcephotoastrosurfcom.jpgavenger16sourceavionsswwii.jpg

NOTE

Avant de commencer ce « sondage », je garde bien à l’esprit qu’il peut exister une solution parfaitement rationnelle aux disparitions advenues au sein du « TRIANGLE ». Néanmoins, je noterai le plus sérieusement possible tout ce que je « verrai » lors de mon « sondage » même si ces faits ne coïncident pas avec les versions émissent à ce jour et à ma propre pensée personnelle  sur ce sujet . Car mon unique but  n’est certainement  pas de faire du «  sensationnel » mais uniquement de « témoigner » de ce que je « vois »

Je commence  donc mon « investigation extra-sensorielle » » par le « sondage » de la photo du souriant jeune lieutenant instructeur Charles CARROL TAYLOR.

Les première « images » que je perçois m’emmène dans la jeunesse de celui-ci : je le « vois »auprès d’ un étang auprès d’une maison familiale où il adore s’amuser ; il a une grande complicités avec un petit écureuil qu’il a adopté et nommé «  CONY ». Un très grand attachement le lie à sa mère.

Je pousse plus loin ma « vision » pour rejoindre le point crucial de sa vie soit le 05 décembre 1945. Je peux maintenant visualiser la US AIRFORCE BASE à  FORT LAUDERDALE. Je « retrouve » la ligne du vécu du lieutenant TAYLOR  dans sa chambre  et là je le trouve perturbé par un cauchemar récurrent depuis son enfance  qui vient le hanter : je le « vois » fixer sa montre (celle qu‘il n’emportera pas) il est 07h45 AM.

Pour un court instant, je « décroche » car je viens  de perdre la concentration qui est difficile à tenir sur ce « sondage » assez particulier. 20 minutes plus tard, je le  recommence encore une fois je retrouve le lieutenant TAYLOR et là je « ressens » de l’anxiété chez lui d’habitude très souriant, il est en ce jour funeste préoccupé mais pourquoi  il ne s’ agit que d’ une simple mission d’entraînement ?

 Je peux le « suivre » sur la piste de la base ou sont aligner les 5 AVENGERS je les « visualise » le FT28 celui de TAYLOR  ainsi que les quatre autres. J e peux également « visualiser » le Briefing du plan de vole la mission désignée « OVERWATER » les noms des autres composants du VOL 19. Je me « projette  visuellement » à l’ intérieur du FT28 il est 14h10  après une  dernière vérification ALL CLEAR ; ils décollent.

Après environ un laps de temps que j’estime à 1h de vol, je «  note » que l’attention du lieutenant TAYLOR ainsi que des deux autres membres d’équipage sont attirés par de curieuses manifestations « lumineuses »  à la surface de l’océan . Le premier à les noter et Robert F. HARMON qui le signale à Walter R. PARPART.

J’ essaie « d’ étendre mon champ visuel » aux alentours du FT28 et je « note un ciel qui devient progressivement foncé au-dessus de l’appareil. Le fuselage de l’ AVENGER semble d’ un coup trembler ! L’équipage est vraiment décontenancé par cette situation imprévisible mais « curieusement » le leader TAYLOR ne le signale pas à la tour de contrôle ?

Comment expliquer ce qui est en train de se produire : imaginez-vous d’un coup que le ciel au-dessus de votre tête deviennent « noir » comme de l’ encre. J e peux maintenant « entendre » TAYLOR qui désigne des « formes étranges » à l’avant de l’avion ;  elles sembles très lointaines mais il ne m’est pas possible de les décrire malgré mes efforts je n’arrive pas à les cerner mais il y a quelque chose.

Ce « sondage » est vraiment  très épuisant je dois me « déconnecter » du VOL 19 le temps de me ressourcer.

Source photo: http://avionswwii.free.fr/avions.php?id=163

Source Photo:www.astrosurf.com/luxorion/ovni-sociologie5.htm

    

BIENVENU A BORD DU VOL 19 DESTINATION L’ INCONNU

charlestaylor.jpgvol19disparus.jpg

J’ai choisi pour aborder mon investigation sensorielle de « sonder » le Lieutenant de l’US ARMY Charles CAROLL TAYLOR 28 ans qui était l’instructeur du fameux VOL 19 qui s’évapora dans la zone du triangle dans la funeste journée du 05 décembre 1945.

Pour que je puisse « voir » ce qu’il s’est passé, il faut en quelque sorte que je « m’ invite » à bord de l’appareil de  Charles  CAROLL TAYLOR. Pour cela, je me procure une photo de ce dernier parue à la une du journal FORT LAUDERDALE DAILY NEWS de l’ époque.

Avant de commencer mon « Sondage », je dois tenir compte du fait que le lieutenant-instructeur TAYLOR a commis des erreurs de pilotage( mais il faut dire qu’il a dû se trouver dans des circonstances exceptionnelles totalement inimaginables lors d’un simple vol d’entraînement.) et ce fait en lui même n’explique pas les raisons de la disparition corps et bien de tout le VOL 19 au plus, ils ont pu péjorer la situation mais il a du se passer autre chose ?

Ma « capacité » me permet, dans certaines occasions, de me « projeter  visuellement » dans le vécu des personnes que je « sonde ». Dans ce cas spécifique du VOL 19, je vais devoir me surpasser car je vais devoir tenter l’impossible résoudre l’énigme du Triangle des Bermudes et cela par « projection extra-sensorielle ».

Alors si je puis dire bienvenue à bord du VOL 19  je serais, si je peux me permettre, le « 15ème » homme  d’équipage

Source Photo http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Vol_19

  

UN TRIANGLE AU DE LA DES LIMBES

thebermudatriangle.jpgf19.jpg

Je ne vais pas ici récapituler l’histoire de ce fameux triangle que tout le monde connaît.

Je me souviens que la première fois que j’ en ai entendu parler, je devais avoir sur les 8 ans. Déjà, à l’ époque, je me posais beaucoup de questions à son sujet. Mais surtout, je me demandais s’il y avait bien quelque chose de mystérieux au sein de cette funeste partie  d e l’océan.

J’ai lu, si je m’en souviens bien, il y a de cela quelques années, l’excellent livre de Charles BERLITZ. Mais à ce jour, malgré la multitude de théories des plus sérieuses aux plus farfelues, le mystère reste entier. Où  ont bien pu passé tous les bateaux, avions et équipages égarés à l’intérieur du triangle ? Je vais essayer d’y répondre si je peux.

Pour cela je vais devoir utiliser le maximum de la concentration que je dispose. Je vais donc me procurer le matériel photographique nécessaire et peut importe s’il ne concerne pas directement le ELLEN AUSTIN ou disparut  « BENNY » car d’ une chose je suis sûr  si j’arrive à en percer le mystère sur un sondage photo je retrouverai la trace de tous les disparus. Certainement quelque sera mon résultat  Final, il s’additionnera aux centaines de théories déjà en circulation à l’exception près que je vais « toucher » de personne le cœur de l’ énigme par « sondage » tactile ce qui je crois en toute modestie n’a jamais été tentée ici commence cette incroyable aventure : suivez-moi………………………………………

Source Photo http://www.dark-stories.com/eng/ufo_zones.htm

12



la nature verte |
SFnews : Nouvelles de Scien... |
AJECTA the French steam museum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA El museo francés de ...
| JULES LUVUEZO NKOTE
| *A s t r o l o g i e S - La...